La grotte de Saint Sallaxes


La grotte de Saint Sallaxes

5ème jour du cycle lunaire de Felaeh, 17ème Odal ;
Décidément, je ne cesserai jamais d’être étonné par les petites gens. La crédulité de cette communauté pastorale est sans égale, il m’a suffi de quelques tours de magie savamment exécutés pour que ces gredins me voient comme un messie. Je les ai habilement dupés en leur faisant croire que j’avais rendu la source d’eau miraculeuse grâce à mes pouvoirs divins. En réalité j’ai usé d’un sort de guérison sur une jeune femme visiblement atteinte par une sévère maladie. La pauvre était chétive et blanchâtre, mais totalement subjuguée par mon éloquence. Comme prévu, au bout de quelques jours, la belle avait retrouvé force et vitalité et m’offrait les délices de sa chair. Les paysans croient avec une incommensurable ferveur au pouvoir de la source. Grâce au dur labeur des plus fidèles d’entre eux, je suis désormais confortablement installé dans la caverne qui désormais porte le nom de : la grotte de Saint Sallaxes. Je dispose d’un autel pour accomplir quelques futiles cérémonies, uniquement dans le but de les divertir et d’accroître un peu plus mon emprise. Une statue à mon effigie trône fièrement dans la petite chapelle, où je bénéficie des faveurs charnelles de mes plus fervents fidèles. Aujourd’hui j’ai encore remarqué la présence de ce jeune insolent à la langue bien pendue. Je crains que les gens ne découvrent la supercherie à cause de ces accusations. Je vais devoir reprendre la route et trouver une autre paisible communauté arriérée.

Extrait de « Une vie de débauche » de Sallaxes le licencieux, mage voyageur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.