Les émeraudes de Niesd


Les émeraudes de Niesd

Millaec Niesd, un homme excentrique et autoritaire issu d’une lignée de paysans, fit fortune grâce au commerce de galettes hautement nutritives composées principalement d’herbe à coques séchées, de bulbes de Cardobas et d’autre ingrédients plus ou moins secret. Millaec profita de la notoriété offerte par son nouveau de statut de riche marchand et d’un caractère bien trempé pour s’imposer afin de fédérer les groupes de paysans et d’artisans des alentours. Au fil des années, Millaec réussit à bâtir une véritable seigneurie et devint un chef respecté.

L’architecture complexe de la résidence de Millaec exprime toute l’extravagance du personnage. Le somptueux manoir qui se dresse au sommet d’une petite colline arborée est constitué d’un bâtiment principal octogonal surmonté d’une impressionnante coupole de cuivre. Deux majestueuses tours d’une hauteur vertigineuse s’élèvent vers le ciel entre les petites annexes de chaque côté du bâtiment.

Millaec avait judicieusement choisi l’emplacement de son manoir. Il fit construire celui-ci juste au-dessus d’une petite mine de fer jadis exploitée par une tribu primitive. Il eut l’heureuse idée d’enrôler une poignée de mineur nain et ces derniers, usant le leurs compétences et de leur savoir-faire, mirent à jour un gisement beaucoup plus précieux. Les mineurs découvrir des émeraudes d’une qualité exceptionnelle et d’une couleur si intense, un vert légèrement bleuté dans un ton assez sombre. La puissance et la renommée de ce nouveau seigneur atteignirent rapidement des sommets. La popularité des émeraudes de Niesd ne cessa de s’accroître et elles devinrent rapidement l’objet de toutes les convoitises.

Aujourd’hui, la mine est officiellement désaffectée, le filon serait, paraît-il, épuisé. Ces pierres sont désormais d’une grande rareté, leurs prix sont devenus exorbitant et fier sont ceux qui peuvent se pavaner avec une parure ornementée d’une de ces beautés.

En réalité, une entité maléfique a secrètement pris le contrôle de la mine. Un nécromancien a décidé de s’octroyer tous les privilèges de ces gemmes afin de s’enrichir pour accomplir un quelconque projet malsain. Les mineurs nains, sous l’emprise d’un envoûtement, sont désormais esclaves et, tels des zombies, ils brisent inlassablement la roche pour extraire toujours plus de ces inestimables pierres vertes. Des squelettes lourdement armés et des goules aux dents acérées assurent la sécurité de la mine. Ils errent çà et là entre les différentes salles de garde disséminées dans ce dédale de couloirs sombres et humides. Des Zombies poussent des charriots remplis de minerai vers la salle de l’ancien haut fourneau où d’autres sont affairés à nettoyer et empaqueter les joyaux de leur maître. La précieuse cargaison est ensuite acheminée au pied de la petite tour. De là, elle est hissée à l’aide d’un palan et chargé sur un charriot. Les caisses sont habilement cachées et convoyées avec la plus grande discrétion.

Millaec ne ressemble guère plus qu’à une vulgaire copie de lui-même, totalement dépourvu de personnalité et le teint blafard. Il reste cloitré dans son palace a longueur de journée et assure le minimum pour tenir la gestion du domaine seigneurial. Ses plus proches conseillers, ne sachant pas de quel mal leur seigneur pouvait bien être frappé, soupçonnent qu’il soit atteint d’une maladie grave. Pourtant, Millaec refuse de se faire ausculter et prétend être en bonne santé.

A l’intérieur du manoir, l’étroit escalier qui s’enfonce dans les profondeurs fut volontairement détruit afin, soit disant, de se protéger des nuisibles qui pourraient vouloir s’installer dans la mine maintenant que celle-ci est abandonnée. En fait, il existe d’autres chemins plus indiqués pour explorer la mine, mais ils ne sont pas forcément moins risqués.

Des aventuriers fort peu éclairés auront pu être missionnés par un proche angoissé de ne plus avoir de nouvelle, ou par un conseiller inquiété du récent changement de comportement de Millaec. Peut-être leur commanditaire les aura-t-il informé de l’existence d’un accès par les cavernes situées plus au nord dans la vallée mais leur aura-t-il précisé quelles ne sont pas inhabitées ?

 

 

Un grand merci a tous mes formidables mécènes qui me permettent de publier cette carte de façon gratuite pour tous sous licence libre Creative Common BY-NC-SA 4.0 … Si vous aussi vous souhaitez soutenir mon travail, et m’aider a vous fournir des cartes de qualité,  rejoignez la communauté sur Patreon et profitez d’un early accès à partir d’1 € … ( 1 mois avant la publication sur le blog, parfait pour les Mj !!)

https://www.patreon.com/KosmicDungeon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *