Le bazar de Taikangian


Le bazar de Taikangian

« J’ai enfin pu réunir une somme d’argent suffisante pour me rendre au bazar de Taikangian. C’est là qu’on peut trouver les reliques les plus rares, les plus étranges et les plus dangereuses aussi du continent. Cet endroit se trouve dans le quartier de la vieille ville de la capitale. On le remarque tout de suite, car c’est le seul bâtiment qui possède un étage dans cette partie de la cité. Un étage tout petit, qui abrite la salle des gardes qu’il vaut mieux ne jamais avoir à visiter. On raconte que quand on franchit ses marches, on ne les redescend jamais debout… Le rez-de-chaussée est une sorte de marché à ciel ouvert avec un bureau de change sous l’étage. On trouve de tout dans ce bazar !
C’est amusant pour qui veut se faire un peu peur, et les marchands sont des archéologues du dimanche… Rien de bien intéressant pour moi. C’est en empruntant l’escalier en colimaçon, au fond du bureau de change que les choses vraiment exceptionnelles commencent. Le droit de passage est très élevé : soit une relique incroyable, soit une bourse d’or bien remplie. Dans le sous-sol, des petites pièces, sombres et inquiétantes abritent des marchands parfois au bord de la folie à cause des objets anciens qu’ils proposent. J’ai hâte d’y être pour acheter cette fameuse épée trouvée récemment dans le tombeau du Grand Roi… »

Souvenirs de Liraëlle, Historienne de la Cité.
Texte écrit par Rodrigo Arramon : L’Effilocheur de Brumes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *