Caverne Modulable niveau 16


Salut à tous mes fidèles lecteur. Je sais que ça fait longtemps que je n’ai rien publié alors corrigeons cela. Voici le 16ème niveau de mon projet de caverne modulaire. Cette petite grotte, avec les escaliers cachés, pourrait servir de connexion avec mon projet de donjon modulaire. Sinon, vous pouvez utiliser ce petit texte qui est parfait pour lancer une toute nouvelle campagne contre des hommes-rats.

 

La grotte aux cent visages.

De mémoire d’homme, les habitants de l’antique cité d’Aldur étaient angoissés à la moindre évocation du nom de la grotte aux cent visages. La présence de trois étranges piliers de roche naturelle au centre de la caverne est de toute évidence la principale raison de cette terreur collective. Figurez-vous que la simple vu de ces colonnes, gravées de multiples sculptures dérangeantes, représentant de vagues formes humanoïdes aux faciès difformes et torturés, provoque un intense sentiment de nausée. Ces horribles visages sont décrits comme disproportionnés et rachitiques, d’une laideur incroyable, qui glace instantanément le sang de celui qui les contemple, tellement ces immondices vont à l’encontre des lois de la nature.
Et pour ne rien arranger, de nombreuses rumeurs racontent que certains auraient vus des troglodytes entrer et sortir de la grotte. Mais après tout, peut-être n’est-ce là que des jeunes gens d’un autre village venus eux aussi pour graver la pierre. Une stèle d’obsidienne démesurée qui attise grandement la convoitise des jeunes hommes d’Aldur. Cet énorme bloc, dressée contre une des parois de la caverne, était à l’origine vierge et parfaitement lisse. Mais elle est désormais recouverte d’un nombre impressionnant d’inscriptions, qui sont parfois même presque illisibles tant elles sont serrées. Une coutume locale veut que tout jeune de la cité d’Aldur souhaitant prouver sa bravoure se doit d’affronter les dangers de la grotte afin de marquer la pierre de son nom.
Mais avec le temps, la stèle à commencer à se fissurer, et un accident est récemment survenu. Un seul des membres du dernier groupe à être parti suivre cette quête initiatique est revenu. Dès son arrivée au village, il a péniblement réussi à expliquer ce qu’il avait vu. La fissure de la stèle s’était subitement aggravé sous les coups de marteau de ses compagnons, et un épais gaz verdâtre s’en était aussitôt échappé. Le rescapé a déclaré avoir vu ses deux acolytes s’effondrer sur le sol. Il avait de grandes difficultés à distinguer leurs corps inertes dans le nuage de gaz qui grossissait sans cesse. C’est alors qu’il a paniqué et qu’il s’est enfui pour chercher de l’aide.
Comme aucun des villageois n’a eu assez de courage pour aller chercher leurs dépouilles, les corps des malheureux gisent encore là, sur une terre noirâtre et humide, à moitié dévoré par la vermine et les asticots.
Bien entendu, les villageois ignorent qu’un accès vers Tyasbas, la mystérieuse cité des hommes-rats, est caché juste derrière ce bloc d’obsidienne.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *