Le donjon d’Irvilio


Le donjon d’Irvilio

Cette idée de prison extra-planaire se révèle excellente. Le gardien joue son rôle à la perfection. Il maintient les aventuriers à l’intérieur du donjon, les forçant à jouer à mon jeu et, par conséquent, à devoir sacrifier un objet magique. Je me suis délecté à regarder le dernier groupe. Coincé là pendant des dizaines d’heures, à fuir devant les ombres, à affronter les insectes géants, le tout en essayant de trouver la combinaison de la porte verrouillée. Mon plaisir a atteint son paroxysme quand le barbare totalement dénué d’intelligence et le nain bien trop fougueux décidèrent d’affronter le gardien. Ils furent tous les deux transformés en esprits déments, abandonnant toutes leurs possessions sur le sol. Ils sont désormais condamnés à hanter le donjon jusqu’à ce que je décide de les bannir. Le reste du groupe a finalement réussi à s’échapper en sacrifiant les précieux biens de leurs compagnons décédés. Je me demande comment vont se comporter les derniers aventuriers qui viennent d’être piégés. Quoi qu’il en soit, une fois que j’aurai absorbé les pouvoirs de leurs objets magiques, je disposerai de suffisamment de puissance pour lancer mon sort de confusion de masse. Ce cher Sogul ne va pas être déçu !

Extrait de « Le délice des supplices » par Irvilio le Tourmenteur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *