Le Labyrinth d’Eolune


Le thème du jour 18 du challenge #Mapvember est : #Labyrtinth , celui du jour 19 : #Engine

Le thème #Engine du jour 19 est plutôt compliqué a retranscrit en Médiéval fantastique … Donc à la place j’ai imaginé 2 vannes qui peuvent être ouvertes avec la motricité humaine ! Pour une meilleure compréhension du niveau de l’eau, j’ai grisé l’eau sur l’ordinateur en fonction de l’ouverture des vannes.

Le Labyrinth d’Eolune

L’étrange labyrinthe se cache en plein milieu de la forêt de Leekraes. Selon Béal, un disciple du druide Eolune que j’ai rencontré sur la route, les lieux n’ont pas été entretenus depuis une centaine d’années. Les haies buissonneuses, vraisemblablement magiques, n’ont pourtant pas bougé d’un pouce. Les chemins sont toujours bien définis. J’ai dessiné un plan du labyrinthe grâce aux explications de Béal. Une petite place pavée, avec deux entrées de donjon, se trouve au cœur du labyrinthe. La première entrée, au fond d’un bassin, est totalement inondée. La seconde mène à un dédale de couloirs qui s’enfonce dans la terre. Au plus profond, le couloir finit lui aussi par être totalement inondé. Béal m’a expliqué qu’Eolune avait besoin de pratiquer le repos du druide suite à de graves blessures subites pendant la Grande Guerre. Il s’est alors retiré dans son sanctuaire avant de l’inonder et de plonger dans un profond sommeil. Un simple système de vannes, habilement caché, permet de purger le donjon dans une rivière souterraine. Depuis ce temps cette information secrète se transmet de maître en disciple, et il est maintenant l’heure de réveiller le druide.

Extrait de « Architecture du Vieux Monde » d’Ocreoth Motbar , cartographe nomade.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *